Assises de la CNCEF

La CNCEF tenait ce mercredi 3 avril son assemblée générale au pavillon Dauphine à Paris
Assises de la CNCEF

Forte de ses 2500 membres et se plaçant dans la perspective de couvrir et représenter l’ensemble des classes d’actifs d’ici 2020, la Chambre Nationale des Conseils-Experts Financiers ambitionne de devenir le premier cabinet de France de Conseils-Experts Financiers. Le syndicat professionnel créé en 1957 et présidé par Didier KLING, tenait ce mercredi 3 avril son assemblée générale au pavillon Dauphine à Paris, avec ses associations affiliées, la CNCIF, la CNCIOB et la CNCEIP. Ensemble, elles ont arrêté les grandes orientations et enjeux pour 2019.

CNCEF

La CNCEF s’est positionnée pour faire partie des futures associations qui seront désignées par le Trésor pour accueillir et représenter les courtiers en assurance et leurs mandataires. La future CNCIAS (Chambre Nationale des Conseils Intermédiaires en Assurances) qui prétend à l’agrément de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), sera chargée du suivi de l’activité, de l’accompagnement de ses membres et de la défense de leurs intérêts. Elle exercera des missions en matière de médiation, de capacité et formation professionnelles, de vérification des conditions d’accès, d’accompagnement et de vigilance en matière d’exercice de l’activité. Elle disposera d’un pouvoir disciplinaire sur ses membres. Le contrôle des courtiers restera cependant du ressort exclusif de l’ACPR. Cette autorégulation harmonisera les pratiques des professionnels du patrimoine entre les produits financiers et les produits assurantiels. L'accompagnement déjà fait pour l’activité de CIF, pourra être décliné auprès de l’ensemble de ces intermédiaires. Cette autorégulation des courtiers concernera les IOBSP en 2021.

CNCIF

En plus de son implication en matière de réglementation des métiers du patrimoine privé et professionnel, la Chambre Nationale des Conseillers en Investissements Financiers (CNCIF), présidée par Stéphane FANTUZ, s’investira sur le dossier de la retraite. Une réforme est en effet prévue courant 2019, voulant tendre vers un système universel dans lequel un euro cotisé donnera les mêmes droits, quel que soit le montant versé et quel que soit le statut de celui qui a cotisé. Les orientations de la réforme seront proposées par le haut-commissaire au premier semestre 2019. La CNCIF fera part de ses attendus dans les semaines à venir. Enfin, avec ses consoeurs l’ANACOFI et La Compagnie des CGPI, la CNCIF va promouvoir le métier de Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP) en direction des épargnants particuliers et professionnels. L'objectif est triple :  faire connaître davantage le métier ; faire apprécier sa dimension forte en matière de conseil ; démontrer qu'un accompagnement dans la gestion et l'optimisation du patrimoine s'adresse au plus grand nombre. La future campagne de communication cross canal, ciblera donc tant les particuliers, qui sont amenés à consulter le CGP pour leur patrimoine individuel familial, que les chefs d'entreprises pour leur patrimoine professionnel.
                
CNCIOB

Présidée par Christelle MOLIN-MABILLE, la Chambre Nationale des Conseils Intermédiaires en Opérations de Banque entame un tournant stratégique. Son conseil d’administration est désormais composé de professionnels représentant chaque secteur d’activité des IOBSP : crédit immobilier particuliers, crédit immobilier professionnels, services de paiement, rachat de crédit. Elle se positionne par ailleurs concernant l’auto-régulation des IOB. En effet, à compter du 1er janvier 2021, les courtiers en opérations de banque et services de paiements ainsi que leurs mandataires, devront avoir adhéré à une association professionnelle agréée par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Enfin, la CNCIOB réalisera tout au long de l’année 2019 plusieurs vidéos afin de donner rendez-vous aux professionnels, mais aussi aux consommateurs par des supports courts et réutilisables par tous les membres appelées « la Minute de la CNCIOB ». Cette communication écrite et audiovisuelle sera tournée vers votre client final afin de faire connaître votre métier. Elle permettra de donner de la visibilité à la Chambre, de développer le nombre d’adhésions et ainsi avoir une représentativité encore plus importante. Dans un souci de proximité avec ses membres mais également avec les professionnels du crédit, la CNCIOB organisera plusieurs réunions en province.

CNCEIP

La Chambre Nationale des Conseils-Experts en Immobilier Patrimonial (CNCEIP) présidée par Didier KLING suivra particulièrement le décret visant le plafonnement de la rémunération et des honoraires des intermédiaires concernés. Mais aussi les effets de la Loi ELAN. Elle va par ailleurs engager une réflexion pour promouvoir le statut de bailleur privé et permettre aux investisseurs de ne plus subir de disparité fiscale. La CNCEIP appelle à la création d’un retour à l’amortissement type “Périssol” dans les années 2000 et dont les effets sur la production immobilière furent spectaculaires. Enfin, en plus des baromètres sur les tendances de l’immobilier de placement, la CNCEIP s’intéressa à la loi Denormandie qui permet une  extension du dispositif Pinel aux acquisitions de logements anciens en centre-ville et faisant l’objet de travaux de rénovation.            

© 2019 / CD & Associés - Tous droits réservés