Dossier de presse Bioplants

BIOPLANTS plante ses racines en Anjou
picto pdfDossier de presse bioplants
Dossier de presse bioplants
Télécharger (PDF)
picto pdfCommuniqué bioplants
Communiqué bioplants
Télécharger (PDF)
Nouvelle unité bioplants
Nouvelle unité bioplants
Télécharger (JPG)
Dossier de presse Bioplants

Filiale de l’entreprise familiale suisse Max Schwarz-AG Villigen, BIOPLANTS France produit des herbes aromatiques certifiées bio. Depuis 10 ans, la société commercialise 100% de sa production au rayon fruits et légumes des grandes surfaces alimentaires sous la marque TOUT FRAIS TOUT BIO. Pour satisfaire la demande croissante des consommateurs, elle se dote d’un nouveau site aux Ponts-de-Cé. Un outil de production performant, à la pointe de la technologie, permettant d'assurer une production bio et durable sur son territoire. Un investissement de 8,7 millions d’euros, dont la 1ère pierre vient d’être posée. Explications. 

Installée depuis 2010 dans le Maine et Loire, BIOPLANTS produit une gamme de 20 variétés d’herbes aromatiques bio : menthe, basilic, ciboulette, persil, coriandre et bien d'autres. Chaque année, la PME, dirigée par Angel Rodriguez, commercialise près de 3 millions de pots en grandes surfaces et magasins spécialisés sous la marque TOUT FRAIS TOUT BIO. Ces herbes aromatiques prêtes à cueillir sont proposées au rayon fruits et légumes. Elles ont la particularité d’être cultivées dans des pots compostables issus de ressources renouvelables, produites et certifiées selon le cahier des charges de l'agriculture biologique. Vendues dans un emballage certifié et éco-conçu, issu de ressources naturelles renouvelables et recyclables, ces fines herbes de France veillent à minimiser l'impact environnemental lors de leur commercialisation.

Avant d’être consommées, elles voient le jour et grandissent dans des serres situées près d'Angers, sans pesticides ni engrais chimiques. Grâce à la douceur Angevine, l’entreprise peut produire toute l'année. Sous ce climat favorable, la consommation d’eau est minimisée grâce à un arrosage à l’eau de pluie récupérée sur les toits des serres.

Nouveau site de production

Comptant actuellement 12 salariés auxquels s’ajoutent les emplois saisonniers, l’entreprise revendique un fort attachement à son territoire. En croissance constante avec un chiffre d’affaires de 2,7 millions d’euros en 2019, elle bénéficie d’une confiance sans cesse renouvelée des distributeurs, soucieux de proposer des produits frais, bio et accessibles aux consommateurs qui recherchent une alimentation saine et durable.

Consacrant 10% de ses recettes à la recherche et au développement, elle a anticipé les exigences environnementales et sociétales. Elle se lance désormais un nouveau défi : devenir le leader français des fines herbes prêtes à cueillir. C’est pourquoi un nouveau site de production est devenu nécessaire pour assurer ce développement national. Celui-ci sera situé sur la commune des Ponts-de-Cé, où la première pierre des 15 000 mètres carrés de serres vient d’être posée ce 10 septembre. Avec cette construction et celle d'un bâtiment logistique adjacent de 4000 mètres carrés, la PME disposera d'une unité lui permettant de doubler sa capacité de production et d'expédition. Ceci dans le même respect des principes de développement durable et de ses engagements en matière de RSE qui l’animent depuis sa genèse. 

Un investissement de 8,7 millions d’euros

Cette implantation a été mûrement réfléchie dans la mesure où elle s’effectue dans le berceau emblématique de la production végétale en France. Elle va aussi permettre une revalorisation des sols inutilisables pour la production vivrière dans cette zone périurbaine. Elle s'inscrit enfin dans le “triangle vert” voulu par Angers Loire Métropole, pour soutenir les activités d’excellence de la filière du végétal. 

La nouvelle unité de production sera à la pointe des technologies applicables à l’agriculture durable. Un investissement de 8,7 millions d’euros, où les serres seront équipées d’une régulation climatique, d’écrans thermiques et de verres diffus. Plus généralement, d’une digitalisation des outils de production où les tâches les plus pénibles seront supprimées au profit d’une montée en compétences des collaborateurs. Soucieuse de la biodiversité, la PME va optimiser ses ressources en eau, en vase clos et continuer de performer dans la réduction de ses déchets non organiques. 

BIOPLANTS devrait intégrer le site des Ponts-de-Cé d’ici le 1er trimestre 2021. Elle y installera son siège social, un symbole supplémentaire, de sa volonté de pérenniser son activité sur le territoire et de s'enraciner en Anjou. Dans l’intervalle, le site de Saint Martin reste toujours actif et en pleine capacité de production afin d'assurer les livraisons sans rupture toute l'année pour les distributeurs et les consommateurs de ses fines herbes TOUT FRAIS TOUT BIO.

© 2020 / CD & Associés - Tous droits réservés