La CNCEF interroge BPIFrance sur les intermédiaires financiers 

La CNCEF interroge BPIFrance sur les intermédiaires financiers.
picto pdfCommuniqué CNCEF prêt atout
Communiqué CNCEF prêt atout
Télécharger (PDF)
La CNCEF interroge BPIFrance sur les intermédiaires financiers 

Dans le cadre des mesures spécifiques au COVID19, BPIFrance a mis en place, sur demande de l’Etat, le  Prêt Atout. Ce dispositif vise à renforcer la trésorerie des entreprises pour leur permettre, dans un contexte conjoncturel exceptionnel de résoudre les tensions de trésorerie passagères (et non structurelles), dans l’attente d’un retour à des conditions normales d’exploitation.

 

1ère organisation professionnelle regroupant des intermédiaires financiers, la Chambre Nationale des Conseils Experts Financiers (CNCEF) en a pris connaissance. Elle s’interroge cependant sur le fait que certaines entreprises d’intermédiation financière en seraient exclues, sans connaître lesquelles.

 

C’est pourquoi, la CNCEF appelle BPIFrance à donner une définition plus précise des populations professionnelles qui pourraient se prévaloir de ce prêt. 

 

Par ailleurs, l’organisation professionnelle ne doute pas un seul instant, que l’Etat tout comme BPIFrance ont prévu de rendre bénéficiaires de ce dispositif, les courtiers en assurance, les intermédiaires en opérations de banque et les conseillers en investissements financiers et les conseillers en immobilier patrimonial. Autant de professionnels libéraux (et leurs salariés) qui sont actuellement touchés par les conséquences de l’épidémie. Des chefs d’entreprises comme tant d’autres, qui ont entendu le soutien indispensable que le Gouvernement allait leur apporter. 

 

Aujourd’hui comme demain, ils demeurent des acteurs indispensables au bon fonctionnement de l’économie réelle, dans les conseils qu’ils délivrent aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers à travers le pays.  

© 2020 / CD & Associés - Tous droits réservés