Les abeilles et la biodynamie

Biodynamie : les abeilles, reines des vergers aux Côteaux Nantais

 
picto pdfCommuniqué de presse abeilles
Communiqué de presse abeilles
Télécharger (PDF)
Photo abeille
Photo abeille
Télécharger (JPG)
Photo des ruches
Photo des ruches
Télécharger (JPG)
Les abeilles et la biodynamie

Avec 84 ruches disséminées dans leurs vergers, les Côteaux Nantais, leader européen de l’arboriculture en biodynamie travaillent avec des auxiliaires indispensables : les abeilles. Choyées, elles ont un cadre idéal pour polliniser, contribuer à la diversité variétale et améliorer la qualité organoleptique des fruits. Plongée dans le monde fascinant de ces petites actrices nécessaires à la biodiversité.

Pollinisatrices de nombreuses espèces végétales, les abeilles constituent un maillon essentiel de la chaîne qui contribue à l'équilibre des écosystèmes. C’est d’ailleurs parce qu’elles jouent un rôle primordial pour la biodiversité que les Côteaux Nantais ont toujours protégé ces insectes mellifères.

A la saison propice, de nombreuses colonies s’activent et peuplent les vergers du leader européen de l’arboriculture en biodynamie, où 84 ruches y sont disséminées. Soit bien plus que la préconisation Demeter qui en prévoit quatre à l’hectare. Conformément à la pratique de l’agriculture biologique, leur présence n’a pas pour objectif de produire du miel. Mais plutôt de développer les espèces végétales sauvages et contribuer à la dispersion naturelle et pollinisatrice nécessaire à l’activité arboricole.

Reines des vergers

En plus des arbres fruitiers, les abeilles disposent d’un environnement propice à leur épanouissement et à leur mission. Au printemps, les Côteaux Nantais laissent pousser  l’herbe et les fleurs dans les inter-rangs pour les motiver à butiner. Elles apprécient tout autant les haies “brise-vent” fleuries, en pourtour ou au sein de l’exploitation.

Discrètes, efficaces, organisées telle une petite entreprise avec des rôles propres à chacune, les abeilles subliment la production fruitière des Côteaux Nantais, aussi bien en quantité qu’en qualité. Leurs corps pileux capturent facilement les grains de pollen, faisant d’elles, des messagères idéales pour les variétés de pommiers et poiriers auto-compatibles. De plus, elles contribuent à l’amélioration organoleptique des fruits (propriétés d'un aliment en termes de goût, odeur, aspect, couleur et consistance.).

Engagés dans une démarche RSE, les Côteaux Nantais ont mis en place un « rucher pédagogique » installé au verger de la Caffinière, avec le concours de l’Union des Apiculteurs de Loire-Atlantique (UNAPLA).

© 2019 / CD & Associés - Tous droits réservés